Débarrassez-vous de l’herpès en utilisant une astuce simple



L’herpès simplex est une cloque ou une plaie qui se produit habituellement dans la région autour des lèvres. Pour éviter l’utilisation constante de médicaments antiviraux, voici une recette maison simple qui peut solutionner l’herpès.



L’Herpes simplex est une infection virale relativement inoffensive mais ennuyeuse qui revient souvent au même endroit sous forme de cloque sur la lèvre. En raison du fait que ceux qui en souffrent sont très agacés, nous vous apportons un remède simple, que vous devez avoir dans la cuisine.
Croyez-le ou non, il vous suffit d’une seule gousse d’ail.

Hachez une gousse d’ail finement et placez sur la cloque. Laissez reposer pendant dix minutes, puis retirez et rincez à l’eau tiède. Répétez cinq fois, et dans les 12 heures les herpès disparaîtront comme par magie. Pour les herpès plus grandes vous devez répéter le même processus le lendemain.

L’ail améliore la capacité du corps à se défendre. Il est riche en nombreux minéraux tels que le calcium, le soufre, le phosphore et le fer. Il contient des huiles essentielles telles que l’allicine et des vitamines, c’est pourquoi beaucoup se réfèrent à lui comme antibiotique de la nature.

En outre, l’ail est un excellent combattant contre l’hypertension artérielle, est utilisé pour la répartition des graisses dans le sang, empêche le développement du cancer, traite l’athérosclérose, le diabète, les maladies cardiaques, les rhumatismes, les maux de tête, soulage le stress, la fatigue, la bronchite, la toux chronique, l’asthme, éjecte les toxines du corps, aide à détoxifier l’intestin, améliore la circulation et prévient la thrombose.


Le paracétamol pourrait vous être fatal !


Une étude révèle que la consommation de paracétamol augmenterait de 20% les risques de maladies cardiovasculaires. Ces maladies comprennent aussi les AVC, les crises cardiaques ainsi que les ulcères.



Une fois décomposé par le foie, un médicament peut prendre plusieurs voies métaboliques.
La voie principale pour le paracétamol n’est pas toxique, mais votre corps ne peut gérer qu’une quantité limitée d’enzymes métaboliques à la fois. Lorsqu’il est surchargé, votre foie essayera d’utiliser une autre voie et cette dernière couplée avec le paracétamol, produit un métabolite toxique pour le foie.
Bien entendu, ces données varient d’un individu à un autre, mais même si une mauvaise assimilation de paracétamol peut ne pas vous être fatale, il est certain qu’elle endommagera votre foie.

En se basant donc sur 8 études existantes, les chercheurs ont donc observé des taux de mortalité allant jusqu’à 63% chez les sujets qui consommaient des doses élevées de paracétamol à plusieurs reprises. Ils ont aussi observé une augmentation de problèmes gastro-intestinaux et rénaux dans le cas d’une consommation
régulière. Ces risques peuvent doubler lors d’une prise quotidienne de moins de 500g de paracétamol par jour.
<

A partager aux fumeurs !! Voici comment nettoyer son organisme de la nicotine !!

La nicotine est un composant dangereux toxique présent dans la cigarette. Cette substance peut causer de nombreuses maladies très dangereuses comme l’hypertension artérielle, et des maladies pulmonaires ainsi que le risque de contracter un cancer.



Est-il possible de se détoxifier de la nicotine ?

Effectivement, le fait d’arrêter de fumer permettra de détoxifier son organisme de la nicotine cependant il est possible d’éliminer la nicotine contenue dans l’organisme grâce à une alimentation prévue à cet effet.
Voici quelques aliments à privilégier si vous souhaitez éliminer la nicotine de votre organisme :

Les oranges :

Les oranges étant très riches en vitamine C permettront d’améliorer le métabolisme ainsi qu’évacuer le stress.

Le brocoli :

Le brocoli vous aidera à éliminer les substances toxiques de votre organisme grâce à sa richesse en vitamine B5 et vitamine C.

Le jus de carotte :
Le jus de carotte sera très efficace pour éliminer la nicotine de l’organisme grâce à sa richesse en vitamine A, C, k et B.

L’eau :

L’eau est un élément incontournable pour réhydrater le corps et ainsi éliminer la nicotine de l’organisme.

Les épinards :

Les épinards étant très riches en acide folique et en vitamines permettront d’assainir l’organisme.
Le kiwi :

Le kiwi permettra de par sa présence en vitamine A, C et E d’éliminer la nicotine de l’organisme.


Dans sa chambre bordélique, une jeune étudiante de 18 ans se plante son chargeur de téléphone dans le pied!

Julia Pechar, une jeune étudiante de 18 ans du Nebraska, va apprendre à garder sa chambre en ordre… après s’être coincé un chargeur pour smartphone…dans le pied. 


L’incident est survenu mardi soir dernier, alors que la jeune femme regardait des vidéos sur son ordinateur, dans sa chambre en désordre. Elle attendait aussi que son popcorn soit prêt, en entendant l’alarme, elle a sauté en bas de son lit et s’est dépêchée pour aller le chercher.


Le chargeur était probablement au travers de ce qui traînait par terre, les dents pointant vers le haut… l’une d’elle pénétrant la plante du pied de Julia.



Elle a partagé une image sur les réseaux sociaux, ainsi qu’une photo de sa chambre.

Les gens sur Twitter n’ont pas manqué de lui dire que si elle tenait sa chambre en ordre, ce ne serait pas arrivé.


Un enfant nigérian un an après son sauvetage par une citoyenne danoise



Anja Ringern , une activiste danois a publiée sur Facebook une photo de l'enfant nigérian un an après le sauver d'une mort certaine, en déclarant que l'enfant "Hop" (espère) se prépare pour le premier jour à l'école.




l'année dernière, Anja Ringern (Anja Ringgren Loven) a publiée une image d'un enfant affamé après avoir été torturé par sa famille et jeté dans la rue, un enfant qui devenu sans-abri, en raison de croyances de faire sortir les mauvais esprits qui habitent dans son corps.

Dans une région nigérienne, les habitants délibérément torturer leurs enfants et  les tuer si il est nécessaire pour chasser les mauvais esprits de leurs petits corps. 

Ils pratiquent des rituels primitifs !!


Anja Ringern dit qu'elle découvre  l'enfant au cours d'une mission humanitaire menée par l'organisation pour le bénéfice des enfants des pays africains. 

Elle  a appelée l'enfant  "Hop" et lui a sauvé après avoir pris l'initiative de le parrainer. Le petit  se prépare maintenant à aller à l'école,  après un an de traitement médicaux et de soins.


Les 10 aliments les plus cancérigènes



La déclaration « tout provoque le cancer » est devenue une hyperbole populaire, que certaines personnes utilisent comme fourrage rhétorique pour excuser leurs propres échecs alimentaires et mode de vie. Mais la vérité est que effectivement, de nombreux produits alimentaires ordinaires ont été démontrés scientifiquement pour augmenter le risque de cancer. Voici les 10 aliments cancérigènes les plus malsains que vous ne devriez plus jamais manger ou vraiment très rarement :



1/ Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) : Malheureusement, les OGM sont présents dans la production agroalimentaire, plus spécifiquement dans la plupart des dérivés alimentaires à base de maïs, de soja, de riz et de colza. Cependant, vous pouvez les éviter en vérifiant qu’il y a l’étiquette sans OGM, et en consommant les aliments qui sont produits naturellement sans la biotechnologie. Signalons que, l’Union Européenne fixe à 0,9 % le seuil d’OGM qu’un produit alimentaire européen peut contenir sans qu’on doive le signaler sur l’étiquette.

2/ Viandes transformées : Les viandes transformées, y compris les charcuteries, bacon, saucisses et hot-dogs, contiennent des conservateurs chimiques qui les font paraître fraîches et appétissantes, mais qui peuvent aussi causer le cancer. Le nitrite de sodium et le nitrate de sodium ont été liés pour augmenter de manière significative le risque de cancer du côlon et d’autres formes de cancer, alors assurez-vous de ne choisir que des produits sans nitrate.

3/ Pop-corn au micro-onde : A première vue ça a l’air d’être pratique, mais ces sacs de popcorn au micro-ondes sont remplis de produits chimiques qui sont provoquent non seulement l’infertilité, mais aussi le cancer du foie, des testicules et du pancréas. L’Environmental Protection Agency (EPA) reconnaît qu’il y a de l’acide perfluorooctanoïque (PFOA) dans les doublures de sacs de pop-corn au micro-ondes comme « probablement » cancérogène, et plusieurs études indépendantes ont lié le produit chimique à l’origine des tumeurs. Faites plutôt cuire votre pop-corn vous-même avec la méthode ancienne qui est à la poêle. Ça vous coûtera moins cher et vous éviterez de vous intoxiquer.

4/ Boissons gazeuses : Les boissons gazeuses sont connues pour leur capacité à rafraichir et à redonner de l’énergie. Mais bien qu’elles disposent de ces bienfaits, elles ne sont pas pour autant bénéfiques pour la santé. Tout comme les viandes transformées, on a démontré que les boissons gazeuses causent le cancer. Chargées de sucre, de produits chimiques alimentaires, et de colorants, elles acidifient le corps et nourrissent les cellules cancéreuses.

5/ Boissons et aliments diététiques : Pire que les boissons gazeuses, les boissons ainsi que les aliments diététiques présentent un risque accru de certaines formes de cancer. Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA), plus de 20 études de recherches différentes avaient trouvé que l’aspartame, l’un des édulcorants artificiels les plus courants, provoque une série de maladies, y compris des anomalies congénitales et le cancer. Le sucralose (Splenda), la saccharine et d’autres édulcorants artificiels ont également été associés à l’apparition du cancer.

6/ Farines blanches raffinées : Un ingrédient commun dans les aliments transformés, mais son excès de teneur en glucides est un grave sujet de préoccupation. Une étude publiée dans la revue Cancer Epidemiology, avait trouvé que la consommation régulière de glucides raffinés a été liée à une augmentation de 220 pour cent dans le cancer du sein chez les femmes.

7/ Sucres raffinés : les sucres raffinés ont tendance à augmenter rapidement les niveaux d’insuline et nourrissent la croissance des cellules cancéreuses.

8/ Aliments conventionnels : Beaucoup de gens pensent qu’ils mangent sain quand ils achètent des pommes, du raisin, des fraises dans les épiceries. Mais à moins que ces fruits soient biologiques ou vérifiés pour être sans pesticides, ils pourraient être un risque majeur de cancer. L’Environmental Working Group (EWG) a constaté que jusqu’à 98 pour cent de tous les produits conventionnels, sont contaminés par les pesticides cancérigènes.

9/ Saumon d’élevage : Le saumon d’élevage est un autre aliment fortement cancérigène, selon le Dr David Carpenter, directeur de l’Institut pour la santé et l’environnement à l’Université d’Albany. Selon son évaluation, le saumon d’élevage ne ​​manque pas seulement de vitamine D, mais il est souvent contaminé par des produits chimiques cancérigènes, les PCB (biphényles polychlorés), des pesticides et des antibiotiques.

10/ Huiles hydrogénées : Elles sont couramment utilisées pour conserver les aliments transformés et les garder stables pouur la conservation. Mais les huiles hydrogénées modifient la structure et la flexibilité des membranes cellulaires dans l’organisme, ce qui peut conduire à un grand nombre de maladie comme le cancer. Certains fabricants procèdent à l’élimination progressive de l’utilisation des huiles hydrogénées et les remplacent par d’autres alternatives plus sûres, mais les acides gras trans sont encore largement utilisés dans les aliments transformés.

Clin d’Oeil : Même si ces révélations peuvent sembler effrayantes, soyez sans crainte (ou presque) car il existe toujours un truc pour s’en sortir. Ne soyez pas complètement catégorique dans vos choix, mais plutôt ÉCLAIRÉS !


En Inde, l'origine d'une mystérieuse épidémie enfin découverte



Tous les ans, vers le mois de juin, une centaine d'enfants d'une ville du nord de l'Inde décèdent dans de mystérieuses circonstances. Des chercheurs viennent d'en découvrir la cause : les litchis. Explications.



Cela fait plus d'une vingtaine d'années qu'un mystérieux phénomène se produit en mai et juin, autour de la ville de Muzaffarpur (nord-est de l'Inde) : des centaines d'enfants sont hospitalisés, victimes de fièvre, convulsions, troubles de la conscience. Environ 40 % d'entre eux décèdent d'une encéphalopathie hypoglycémique, une maladie inflammatoire qui touche une partie du cerveau et liée, comme son nom l'indique, à une diminution anormale et prolongée de la concentration sanguine en glucose. Et chaque année, vers le mois de juillet, l'épidémie s'arrête, aussi rapidement qu'elle est survenue deux mois plus tôt.
Depuis les années 1990, des scientifiques tentent de résoudre le mystère de cette hécatombe. Après deux ans d'enquête, une étude du Centre national indien de lutte contre la maladie de Delhi et du Bureau indien des centres pour le contrôle et la prévention de la maladie, basé à Atlanta (États-Unis) a identifié les coupables : les litchis, consommés alors qu'ils ne sont pas mûrs et le ventre vide, expliquent-ils dans la revue The Lancet Global Health.

Les graines du litchi contiennent des toxines affectant le métabolisme

Depuis 1995, les scientifiques ont suivi différentes pistes pour tenter de résoudre le mystère autour de cette épidémie : pollution, malnutrition, pesticides (présents en grande quantité dans la région), infection virale, bactérienne, transmise par des rats, des chauves-souris... Sans qu'aucune de ces hypothèses ne se révèlent concluantes. C'est alors qu'une équipe américano-indienne s'est intéressée à la culture de litchis, fruits omniprésents dans cette région pauvre de l'Inde, deuxième exportateur mondial. Et effectivement, la plupart des 300 enfants victimes de l'épidémie de 2014 et admis à l'hôpital de Muzaffarpur, avait récemment mangé un litchi dans les vergers environnants, et manifester un manque d'appétit quelques heures après.

Toutefois, "comment est-il possible que le litchi, ce délicieux fruit tropical, puisse provoquer une encéphalopathie hypoglycémique fatale chez l'enfant ?", se sont interrogés les chercheurs. Ces derniers ont alors établi un lien avec une autre pathologie, la maladie dite "des vomissements de la Jamaïque", caractérisée par une hypoglycémie pouvant être mortelle et liée à l'ingestion de fruits d'akée, proches du litchi. En effet, les responsables de l'épidémie indienne sont bien les toxines contenues dans les graines de ce fruit : les hypoglycines et le méthylène cyclopropyl-glycine, découverts dans l'urine des deux tiers des patients et ayant pour conséquence d'altérer sérieusement la synthèse du glucose. Or moins le fruit est mûr, plus le taux d'hypoglycines est élevé.
Et cet effet est accentué quand ces fruits sont consommés le ventre vide : or, parmi les 300 enfants participant à ces travaux, la plupart présentaient un taux de sucre très bas lorsqu'ils ont consommé des litchis, car ils n'avaient pas pris de repas la veille au soir. Toutes ces conditions peuvent mener à une hypoglycémie aiguë puis une encéphalopathie mortelle, selon l'étude.

Le rôle soupçonné de la génétique

Cependant, les chercheurs estiment que le mystère n'est pas tout à fait résolu et pensent que la génétique joue un rôle dans le développement de la maladie. Ce qui pourrait expliquer pourquoi certains enfants tombent malades et pas d'autres. "L'association synergique de la consommation de litchi, d'un repas du soir manqué, et d'autres facteurs potentiels tels que le mauvais état nutritionnel, manger un plus grand nombre de litchis, et des différences génétiques encore non identifiés pourraient être nécessaires pour contracter cette maladie", indique l'étude. Les chercheurs n'ont pas attendu la publication de leurs travaux pour mener une campagne de prévention auprès des familles de la région concernée : dès 2015, le gouvernement a encouragé les parents à donner un repas à leur enfant le soir et à limiter la consommation de litchis. En deux saisons, le nombre de cas reportés par an a déjà chuté de moitié.


Une carte sonore et interactive des différentes langues du monde


Ce projet d'un ancien ingénieur de Microsoft a l'ambition de devenir le Wikipedia des langues étrangères. Il permet à chacun d'enregistrer le son de sa voix pour faire connaître sa langue maternelle.



Comment saluer un interlocuteur russe ou s'excuser en japonais ? Plus forcément besoin d'écumer les guides de conversation Assimil : le site web Localingual se propose de vous faire voyager linguistiquement depuis votre smartphone ou votre ordinateur. Et le tout en mettant à contribution les locuteurs de toutes nationalités, qu'ils parlent la langue officielle d'un pays (langue dite véhiculaire), ou une langue secondaire uniquement parlée par une communauté spécifique résidant dans un pays (langue dite vernaculaire).
0 réactions
Les visiteurs du site sont ainsi invités à enregistrer un petit extrait sonore de la langue de leur choix afin d'alimenter le projet. À l'origine de Localingual se trouve David Ding, ancien ingénieur de Microsoft. Lancé le 8 janvier 2017, son site a déjà enregistré plus de 500 000 visiteurs, qui ont réalisé au total plus de 18 000 extraits audio, ainsi que le rapportent nos confrères de Wired. L'enregistrement vocal est ainsi possible depuis un ordinateur ou un smartphone Android, les limitations du logiciel iOs d'Apple ne permettant malheureusement pas d'accéder directement au microphone de l'appareil.

Un projet trop utopiste ?

Le problème (il y en a déjà un au bout de seulement quelques semaines d'existence), c'est que le caractère collaboratif du site attire aussi... les trolls. Car l'ordre d'affichage des phrases audio est conditionné par les votes des internautes. Ainsi on retrouve déjà sur le podium vulgarités et insultes dans de nombreuses langues. Et que penser encore des rares messages attribués à la Corée du nord : enregistrés à l'aide d'un synthétiseur vocal, certains font état de véritables appels à l'aide internationaux enregistrés en anglais. Farce ou réalité ? Le projet fait en tout cas réfléchir sur l'utopie du village global et la mondialisation provoquée par l'essor des technologies, nous rappelant que leur accès est loin d'être également partagé selon les contextes géopolitiques.


Journée mondiale du Nutella: "on ne doit pas faire l'apologie de ce produit", dénonce un nutritionniste


C'est ce dimanche la Journée mondiale du Nutella. Les Français en consomment 89 millions de pots par an, et certains vouent un véritable culte à la pâte à tartiner de Ferrero. Pour RMC.fr, le Dr Jean-Michel Cohen prévient: c'est une véritable bombe calorique remplie d'huile de palme, qui peut avoir de graves conséquences sur la santé.



Le Docteur Jean-Michel Cohen est nutritionniste, auteur notamment de La vérité sur nos aliments (éd. Flammarion), ou Ces 100 aliments qui nous font du bien (éd. First).

"Je trouve curieux de faire une Journée mondiale du Nutella. C'est quasiment de l'humour noir: on ne peut pas faire l'apologie de ce produit. La composition du Nutella est en réalité un vrai mélange de graisse et de sucre.
La graisse qu'il contient provient de deux sources: d'un côté l'huile palme, très utile pour donner la consistance au produit, et de l'autre des noisettes, qui apportent cette fois-ci des graisses plutôt de bonne qualité.

Ce qui nous dérange c'est que c'est un produit extrêmement addictif et qui n'est pas consommé comme il devrait être, c'est à dire comme une pâte à tartiner qu'on étale légèrement comme du beurre sur une tranche de pain ou une biscotte. Le Nutella est souvent consommé à la petite cuillère ou avec des quantités très importantes. Je rappelle ses valeurs caloriques: entre 500 et 530 calories pour 100g. A ce titre, on recommande une limitation stricte de sa consommation, avec un maximum de 20g par jour.

"Il n'est pas consommé comme il devrait l'être"

Le problème avec le Nutella, c'est la consommation d'huile de palme. On sait qu'elle est très riche en acides gras saturés, et qu'elle a donc la capacité de boucher les artères plus rapidement que toutes les autres matières grasses.
Les acides gras qui composent l'huile de palme ont la propriété de durcir à l'air, et ils vont faire la même chose dans votre corps. En se déposant sur vos artères ils vont les boucher petit à petit. Le risque c'est de faire un infarctus du myocarde, ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Sans compter l'amplification de l'obésité et le diabète. Surtout, l'Agence nationale de sécurité alimentaire a très récemment révélé qu'il y avait à l'intérieur de l'huile de palme, donc à l'intérieur du Nutella, deux acides gras qui sont potentiellement cancérigènes.

Il y a aussi le problème environnemental, les forêts étant remplacées par des palmiers à huile. On sait que la consommation de Nutella représente 0,3% de la déforestation mondiale.

"Remplacer l'huile de palme ne coûterait à Ferrero que 20 millions d'euros"

Le Nutella pèse 8 milliards d'euros dans le chiffre d'affaires de Ferrero, qui le fabrique et le commercialise. Changer sa composition pour enlever l'huile de palme ne coûterait qu'entre 10 et 20 millions d'euros, mais les dirigeants de Ferrero hésitent à le faire. C'est du cynisme ! Donc la Journée mondiale du Nutella devrait être consacrée à ce que Ferrero subventionne le changement de ses matières grasses.

Je ne comprends pas cette résistance, alors que l'on constate une baisse de l'utilisation de l'huile de palme dans d'autres produits où elle était largement utilisée. Par exemple, sur les petits pains ou les petites brioches fourrées au chocolat pour les enfants, j'ai constaté que désormais les industriels utilisaient de l'huile de colza ou de tournesol, parfois du beurre pâtissier, de la pâte de cacao et du beurre de cacao qui sont plutôt des bonnes graisses. C'est une victoire du consommateur. Quand un consommateur stigmatise un produit, l'industriel va avoir à cœur de le transformer pour continuer à le vendre. Si les consommateurs abandonnaient un peu le Nutella, Ferrero serait sûrement enclin à dépenser ces 20 millions d'euros pour abandonner l'huile de palme".


Une femme de 37 ans accouche d'un bébé de plus de 6 kilos!




Nina Tassell est une femme de 37 ans originaire de l’Australie.

Dernièrement, elle a donné naissance à son garçon à sa résidence située dans la ville de Perth.

Son mari Adam a réalisé rapidement qu’ils n’avaient pas le temps de se rendre à l’hôpital lorsqu’il a vu que Nina avait perdu ses eaux vers 9 h.

Mais la situation était complexe puisque la femme a accouché d’un bébé de 6 kg!

Une ambulance est rapidement arrivée à la maison pour l’accouchement.

La sœur de Nina, Sonya, était aussi présente pour aider le couple dans ce moment spécial!

Finalement le petit garçon a finalement vu le jour et il est en pleine forme!

Son poids exact est 5.95 kg et il mesure 59 cm, comparativement à la grandeur moyenne des nouveau-nés qui est de 51 cm.



Quand bébé pète, la réaction du chien est HILARANTE!! Regardez bien à 0:28!!


Une maman film son bébé assis sur le fauteuil à côté du chien.


Elle sent qu'il va péter, mais elle ne s'attendait pas à cette réaction du chien!

Le bébé, encouragé par sa maman, lâche un gros pet avant de faire caca.

Et le chien n'a pas l'intention de rester là! Regardez bien sa réaction!

La vidéo a fait rire plus de 10 millions d'internautes!




La dashcam de cette voiture filme un accident, mais ce qui se produit est vraiment horrible!


100km/h... c'est une vitesse normale, commune et utilisée par tous. Même sur l'autoroute nous roulons plus rapidement...




Le conducteur de cette voiture a installé une Dashcam et celle-ci va capter un évènement qui marquera le conducteur et son passager pour longtemps...

L'accident est inévitable... mais qui aurait pensé qu'il arriverait ceci....

Source

Ailleurs sur le Web

loading...